7

Saône-et-Loire : il croit aller au restaurant et se retrouve à son propre mariage !!!

Adem Yildiz a eu la surprise de sa vie samedi dernier en se rendant sans le savoir… à son propre mariage.

Vêtu d’un costume, Adem Yildiz, restaurateur bien connu de la place de l’Église de Chauffailles (71), était persuadé de se rendre samedi au restaurant. « Pour moi, cela semblait normal de se rendre à une soirée en nœud papillon. » Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il s’est retrouvé à la mairie sur le point d’épouser Émilie. « Je n’ai rien vu venir, mes témoins ont fait preuve de force de persuasion. Je ne regrette rien », s’étonne encore Adem Yildiz en se tournant vers son témoin Karim Sebdik, le fin stratège de cette surprise.

Elle cache les clés de sa moto

Émilie Cleret a réussi sa surprise. « J’ai dû cacher les clés de sa moto car il voulait aller faire un tour. C’était dur de lui faire changer d’avis. Pour garantir l’effet, je me suis changée chez ma mère qui habite à côté de la mairie. Toute la famille a bien joué le jeu, Adem n’y a vu que du feu et je n’avais aucune crainte concernant sa réaction. Je savais qu’il dirait oui », déclare Émilie Cleret, satisfaite de l’effet produit.

Samedi, Adem Yildiz, né à Villefranche-sur-Saône (69) le 19 janvier 1982 de Dursun Yildiz et Kiraz Gunes, a épousé Émilie Renée Cleret, née à Lavelanet (09) le 28 juillet 1989, fille d’Alain Cleret et Mercedes Garcia. Le couple de restaurateurs demeure au 7 rue du Château-d’Eau à Chauffailles.

Au moment de lire l’acte de mariage, Marie-Christine Bignon, maire, a fait mine de réfléchir, dans l’hilarité générale, Adem Yildiz et Émilie Cleret ont finalement prononcé le “oui” scellant leur union. Leurs parents, amis et alliés dans la surprise ont salué cette alliance dans la liesse et la joie.

Source : bienpublic.com

Commentaires

Commentaires