Troubles sexuels : quand ils surviennent avec l’âge…

Vieillir n’est pas sans influence sur la sexualité.

Et ce n’est pas, comme on pourrait le penser, le résultat de la seule ménopause… les hommes aussi sont touchés !

Petit tour d’horizon de ce qui change dans notre sexualité avec l’âge.

Le vieillissement sexuel lié au système cardiovasculaire

La mécanique de la sexualité – érection du pénis, dilatation et lubrification du vagin, etc. – est profondément liée à la circulation du sang. Sous l’effet de certaines stimulations, le sang vient en effet engorger des zones-clés (pénis et clitoris notamment) et permet ainsi la relation sexuelle. Or nos vaisseaux sanguins sont sujets au vieillissement.

Avec l’âge, ils sont de moins en moins souples et changent de forme moins volontiers, ce qui rend toute la mécanique plus lente et plus hasardeuse. Et ce, surtout si la santé cardiovasculaire n’est pas optimale…

Le vieillissement sexuel et les hormones

Du côté des femmes, bien entendu, la ménopause va avoir un effet très important sur les relations sexuelles.

La lubrification devient moins automatique, et la sécheresse vaginale – même en dehors des relations sexuelles – n’est pas rare.

Mais les femmes ne sont pas les seules à voir leur imprégnation hormonale diminuer avec les ans. Pour les hommes aussi, la diminution de la testostérone peut avoir un impact sur la vie sexuelle – le désir diminue fréquemment avec l’âge.

D’autres modifications de la vie sexuelle qui viennent avec l’âge

Chez l’homme :

  • Augmentation de la durée de la phase réfractaire (phase qui suit l’orgasme, pendant laquelle le pénis ne peut plus être stimulé).
  • Contractions moins puissantes des muscles du périnée pendant l’orgasme.
  • L’orgasme et l’éjaculation ne vont plus toujours de pair.
  • Volume de l’éjaculat diminué.
  • Les troubles érectiles augmentent.

Chez la femme :

  • La stimulation sexuelle et l’orgasme mettent plus de temps à apparaître.
  • Les tissus de la vulve deviennent moins souples.

Sexualité : faut-il désespérer ?

Sûrement pas ! Les études les plus récentes montrent que l’activité sexuelle peut se maintenir pendant de très longues années.

Elle n’est plus la même qu’à vingt ans, certes, mais elle n’est pas inexistante pour autant. Alors, à tout âge, si vous avez l’impression que votre santé ne vous permet plus d’avoir une vie sexuelle qui vous convienne, allez voir votre médecin et parlez-en.

 

Commentaires

Commentaires