Non autorisés à porter des shorts pour travailler, ces chauffeurs de bus et de tram nantais sont venus protester en jupe !

La semaine dernière et en raison de fortes chaleurs et pour protester contre leur employeur, six chauffeurs de bus et de tram de la Semitan à Nantes se sont réunis après l’appel du syndicat CFDT. Ce « rassemblement » en petit comité avait un petit plus… les conducteurs portaient tous une jupe ! En effet, les chauffeurs sont obligés de porter des pantalons lors de leur service et n’ont pas le droit de porter de pantacourt, tandis que leurs collègues féminines peuvent porter une jupe.

Didier Sauvetre, conducteur Semitan CFDT, ne comprend pas pourquoi l’entreprise ne leur laisse pas porter un pantacourt, pour qu’ils puissent travailler de manière plus convenable : « On a une tenue qui n’est pas adaptée à ces fortes chaleurs. Et on envie presque les femmes, dans ces moments-là, qui, elles, ont, dans leurs tenues, des jupes. Puisque c’est une tenue autorisée dans notre entreprise, on est en jupe ».

En cette période de canicule, le soleil tape très fort sur les vitres des bus, et combinée à leur tenue, la chaleur rend les conditions de travail insupportables. Comme le raconte un des conducteurs, la température monte parfois jusqu’à 50 degrés, tout en étant immobile pendant toute la durée du service, coincé dans leur petit espace, comparable à un four.

Les employés ne comprennent pas pourquoi la direction les empêche de venir travailler en bermuda, même à titre exceptionnel lorsque les températures dépassent les 30 degrés ! Quelques hypothèses sont émises par les conducteurs : l’interdiction serait due au fait que la Semitan désire garder une certaine image de marque (le pantacourt n’étant peut-être pas assez sérieux selon l’un des chauffeurs) ou bien qu’ils ne se trouvent pas au sud de la France. Et pourtant, les employés souffrent bel et bien de la chaleur.

Cette revendication n’est pas la première. Les chauffeurs demandent des améliorations de leurs conditions de travail depuis 2013, sans succès… Leur demande n’a pour le moment pas eu de réponse positive, la seule réponse concerne le fait que l’entreprise leur accorde des pantalons légers !

Source : Presse Ocean

Commentaires

Commentaires

Alain :