Le non-voyant et l’agent publicitaire.

Un jour, un non-voyant était assis sur les marches d’un bâtiment avec un chapeau à ses pieds et un morceau de carton portant l’inscription :

«Je suis aveugle, aidez-moi, s’il vous plaît.

Un publicitaire qui se promenait près de là s’arrêta et remarqua qu’il n’y avait que quelques centimes dans son chapeau.

Il se pencha et y versa sa monnaie, puis, sans demander son avis à l’homme, prit le carton, le tourna et y écrivit une autre phrase..

Le même après-midi, le publicitaire revint près de l’aveugle et vit que son chapeau était plein de monnaie et de billets.

Le non-voyant reconnut le pas de l’homme et il lui demanda  si c’était lui qui avait réécrit sur son carton et ce qu’il avait noté.

Le publicitaire répondit :

« Rien qui ne soit pas vrai, j’ai seulement réécris ta phrase d’une autre manière. », il sourit et s’en alla.

Le non-voyant ne sut jamais que sur son carton il était écrit :

« Aujourd’hui, c’est le printemps, et moi je ne peux pas le voir »

Commentaires

Commentaires