Je saigne souvent du nez, que faire ?

Les saignements de nez sont le plus souvent des pathologies sans gravité. En cas de saignements de nez, il faut essayer d’en déterminer la cause et agir en conséquence. Que faire en cas de saignements de nez ? Comment expliquer ces hémorragies ? Quand consulter ? Voici les réponses de la rédaction.

Qu’est-ce qu’un saignement de nez ?

Les saignements de nez sont aussi connus sous l’appellation médicale épistaxis. Si les saignements de nez sont si fréquents, c’est parce que le nez est composé de centaines de petits vaisseaux sanguins. Il est donc très fragile et les saignements peuvent être abondants. Les saignements de nez concernent les personnes de tout âge. Les enfants restent les plus touchés par l’épistaxis.

Les causes du saignement de nez

Saigner du nez n’est donc pas rare. Les causes de ces saignements de nez sont très nombreuses. Elles peuvent être locales ou généralisées. L’épistaxis peut être provoquée par une inflammation des muqueuses en cas de rhumes, de sinusites ou d’allergies saisonnières. Les chocs et autres traumatismes sont aussi à l’origine de saignements de nez. La prise de certains médicaments comme l’aspirine ou les sprays nasaux est aussi incriminée. Les saignements de nez peuvent avoir une origine médicale comme l’hypertension ou la présence d’une tumeur bénigne ou maligne. Enfin, les saignements de nez peuvent être expliqués par un environnement trop sec qui met à mal la muqueuse nasale.

Comment réagir ?

En cas de saignement de nez, il faut ne faut pas faire l’erreur de mettre la tête en arrière. Il faut au contraire regarder le sol en attendant que le sang s’évacue. Il est possible de se moucher mais en douceur pour éliminer les caillots de sang.

Pour stopper les saignements plusieurs solutions existent. Il est possible de se pincer légèrement le haut du nez pendant 10 minutes, ou de placer un sac de glace sur le nez. La glace permet de resserrer les vaisseaux sanguins et donc de stopper les saignements.

En cas de saignements abondants, et si l’épistaxis s’accompagne d’autres symptômes tels qu’un malaise ou des douleurs, il faut se rendre chez un médecin ou dans un centre hospitalier. Il en est de même si les saignements de nez sont provoqués par un traumatisme. Des examens complémentaires seront alors réalisés.

Après le saignement de nez

Une fois les saignements stoppés, il ne faut ni se moucher ni se nettoyer les narines, sinon les saignements vont reprendre. Les jours suivants, il faut dormir avec un oreiller supplémentaire et bien humidifier l’air de la maison. Il faut aussi prendre le temps de lire les notices des traitements médicamenteux en cours afin de savoir si les saignements de nez sont listés comme effets indésirables.

Consulter un médecin

Il faut consulter donc consulter un médecin en urgence en cas de saignements abondants ou de traumatisme. Il faut aussi prendre rendez-vous avec son médecin traitant si les saignements de nez sont récurrents. Le généraliste procédera à un questionnaire médical et à un examen clinique afin de trouver des explications. Il peut modifier les traitements médicamenteux, demander des analyses ou des examens complémentaires.

 

Commentaires

Commentaires