Son fils au camp d’été fait parvenir une lettre traumatisante à sa mère !!!

Si les parents envoient leurs enfants dans un camp d’été, c’est pur qu’il fassent plusieurs activités agréables, mais aussi éducatives.

Lorsque les enfants ne vont pas à l’école, il est bien e les envoyer dans un endroit pour un court séjour afin qu’ils fraternisent avec des jeunes de leurs âges et qu’ils apprennent de nouvelles choses par des moniteurs et monitrices qualifiés.

La collaboratrice du « Huffington Post », Liesl Testwuide, relate cette histoire hilarante sur le blogue qu’elle tient. L’an dernier, son fils de 8 ans a quitté la maison pour la première fois à destination du camp de jour.

Elle croyait bien faire en envoyant son fils au camp de vacances, mais elle ne s’attendait jamais a recevoir une telle lettre de son fils.

« Chère maman,

C’est bien que tu m’aies mis des sous-vêtements supplémentaires, car j’ai eu la diarrhée. Il y en avait sur mes souliers, mais pas sur mon oreiller. J’ai beaucoup de plaisir au camp et j’apprends plein de choses. Je suis très bon en planche à voile et en kayak. J’ai mangé plus de friandises et suçons que n’importe qui ici. J’en ai mangé 23 depuis lundi. C’est un record et comme il me reste encore deux jours, je suis sûr que je peux le battre !

Je suis allé faire de la randonnée à cheval et le cheval devant moi a fait trois gros tas de merde. Il y avait même de la fumée qui sortait de son caca et c’était trop génial ! J’ai utilisé ma brosse à dents pour creuser et trouver des vers de terre. Mais ne t’en fais pas, le garçon qui dort dans le lit en dessous de moi me laisse utiliser la sienne et, t’inquiète, il n’est pas malade. Je ne connais pas son nom, mais il peut dire l’alphabet en « rotant » tout comme moi ! Un autre garçon appelé Zack arrive à le faire à l’envers toujours en « rotant ». Je me pratique pour y arriver.

Nous avons mis du gruau dans la casquette du moniteur et c’était très amusant. Le gruau, ce n’est pas bon maman! Même avec des raisins secs! J’ai aussi tiré avec un fusil. Je suis très bon pour viser. Pourrons-nous en acheter un quand je reviendrai à la maison ?

Savais-tu qu’on peut faire flamber nos pètes ? Je te montrerai samedi.

Amour et bisous.

P.S. : Ton spaghetti est bien meilleur que celui ici.

P.S.S. : Dis à mes frères d’avoir beaucoup de pètes pour samedi. »

Source: huffingtonpost.com

Commentaires

Commentaires

Alain :