Il critique la poitrine de sa femme devant ses enfants ! La réponse de cette dernière est à pleurer de rire !

Une maman, plus forte que vous ne le pensez, ne se laisse pas avoir face à son mari irrespectueux.

Une famille dine paisiblement à la maison, quand tout à coup, le fils demande naïvement à son père : “Papa, combien de sortes de seins existe-t-il ?

Etonné, mais amusé en même temps, le père répond : “Eh bien, fiston, il y a trois sortes de seins. À 20 ans, les seins des femmes sont comme des melons : ronds et fermes. À 30, 40 et 50 ans, ils sont comme des poires : toujours bien mais ils pendent un peu. Après 60 ans, ils sont comme des oignons.

Des oignons ?

Oui. Quand tu les vois, tu as envie de pleurer.

Les propos blessants n’ont pas laissé la gent féminine indifférente. La fille demande à son tour : “Maman, combien de sortes de pénis existe-t-il ?

Surprise, la mère sourit et répond : “Eh bien, ma chérie, un homme passe par trois étapes. À 20 ans, son pénis est comme un chêne : puissant et dur. À 30, 40 et 50 ans, il est comme un bouleau : flexible mais fiable. Après 60 ans, c’est comme un sapin de Noël.

Un sapin de Noël ?

Oui. L’arbre est mort à la racine, et les boules sont juste là pour la décoration.

Leçon du jour : inutile de lutter contre une femme, elle a réponse à tout !

Commentaires

Commentaires

Alain :