En faisant le ménage, elle trouve un message de son mari qui la fait fondre en larmes !

C’est une matinée normale qui commence pour Julia, et comme tous les jours après s’être réveillée, elle s’acquitte des tâches ménagères dans sa maison. Cependant quelque chose attire son attention, son mari est absent et elle ne sait pas là où ce dernier se trouve. Très inquiète, Julia se demande si cette absence n’est pas due au comportement étrange de son mari depuis quelque mois. Mais en faisant un peu de rangement dans la chambre elle remarque une lettre laissée à son attention sur la table de chevet, et quand elle se mit à la lire, elle ne peut retenir ses émotions. Voici ce que la lettre dit :


 

« Ma chère Julia,

Je préfère t’écrire lorsque tu es encore endormie, juste au cas où, je ne me réveille pas demain à tes côtés. Je fais beaucoup d’allers et retours, et je passe un peu plus de temps chaque jour de l’autre côté, et qui sait peut-être un de ces jours je ne reviendrais plus.

Juste au cas où, je ne puisse plus vraiment comprendre ce qui m’arrive, juste au cas où je ne puisse plus te dire combien j’apprécie ta personnalité, ton intégrité et à quel point j’admire la personne que tu es, ou le fait de toujours rester auprès de moi,  et cette détermination que tu as, à essayer de toujours me rendre heureux malgré tout.

Juste au cas où, demain, je ne puisse plus savoir ce que tu fais. Quand tu rédiges et colles les mémos sur les portes pour que je fasse la différence entre la cuisine et la salle de bain. Quand tu fais des blagues sur moi, si je mets mes chaussures sans chaussettes. Quand tu essaies de donner du sens à nos conversations, alors que je me perds de plus en plus dans mes phrases. Quand tu viens de manière discrète près de moi, pour me souffler à l’oreille le nom de l’un de nos petits-enfants. Quand tu me rassures lorsque je fais une crise de colère, ou bien lorsque je me bats pour reprendre le contrôle de moi-même.

Pour tout cela et bien plus. Juste au cas où, demain, je ne puisse plus dire ou me souvenir de ton nom, ou bien du mien.

Juste au cas où, demain, je ne pas être capable de te remercier.

Juste au cas où, demain, Julia, je sois incapable de pouvoir te dire une dernière fois que JE T’AIME.

À TOI POUR TOUJOURS

T.A.M.R »

Existe-t-il sur cette terre un besoin aussi important que celui de se souvenir, de ne pas oublier qui nous sommes, de ne pas oublier les personnes que l’on aime? C’est toujours aussi émouvant de lire ce genre de déclaration d’amour en dépit de l’inquiétude et l’angoisse que pourrait causer l’oubli. Il faudrait avoir un cœur de pierre pour ne pas verser une larme en lisant cette lettre. VIVE L’AMOUR À JAMAIS !

Commentaires

Commentaires