Le sport, plus qu’une hygiène de vie, un mode de vie!

Défendre le sport, c’est comme défendre une bonne alimentation, c’est déjà gagné d’avance! Cependant, beaucoup encore ne se rendent pas compte de l’importance d’une activité physique dans nos vies. Oui, vous avez bien lu, je ne parle pas d’une activité sportive extrême et intense qui peut parfois nous faire plus de mal que de bien; mais d’une activité physique régulière et assez longue, qui peut être, tout simplement, une marche de trente minutes ou une petite balade à vélo, nous permettant ainsi d’évacuer notre stress et de libérer nos hormones (endorphine, testostérone, etc.).

Ne pas faire de sport, c’est un peu comme nier nos origines « animales ». Nous avons besoin de faire du sport, de marcher, de courir, etc. Nos ancêtres de la Préhistoire faisaient beaucoup plus d’activité physique que nous autres. Ils partaient chasser, cueillir, afin de remplir leurs estomacs et ceux de leurs familles. Que de calories dépensées pour quelque chose qui, aujourd’hui, ne représente qu’une balade dans un supermarché poussant un caddie.

Le sport procure une sensation de bien-être énorme dans cette société où la vitesse prime, engendrant stress et dépressions. Le sport constitue, en quelque sorte, une soupape de sécurité. Un moyen de nous apaiser et de réguler nos vies. Le sport peut également s’adapter à toutes les optiques de vie. Relax si on choisit le yoga, la méditation, ou encore la course à pied; ou plus compétitif, si on choisit un sport collectif ou un sport pratiqué à bon niveau.

Le sport est, en définitive, une partie intégrante de nous-mêmes. Le nier, c’est nous négliger et nous exposer à une certaine dégradation physique et plus grave à des maladies qui pourraient être facilement évitées grâce à une bonne pratique sportive régulière.

Commentaires

Commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.