Détecter un cancer à l’aide de son propre iPhone, est-ce possible ?

Apple désire faire de l’iPhone un véritable « compagnon santé » par le biais de l’iOS 8. L’application Health, connectée à un dispositif équipant le smartphone, n’est autre qu’un détecteur de cancer qui serait capable de déceler les biomarqueurs relatifs à ce genre de maladie. Réalité ou fiction ?

Développée par des chercheurs de l’Université d’État de Washington, l’application Health de la firme Apple sera accompagnée des outils de développement HealthKit, CareKit et ResearchKit qui permettront aux professionnels d’apporter leur pierre à l’édifice. Les travaux de l’équipe menée par le Pr Lei Li ont été publiés dans la revue Biosensors and Bioelectronics qui figurera dans le volume 87 prévu pour le 15 janvier 2017.

L’application traduit les résultats obtenus par un spectromètre connecté incarné par un dispositif fait de LEDs et de lentilles utilisant la caméra de l’iPhone.

(Crédit photo : Université d’État de Washington)

Ce dernier serait capable d’analyser les niveaux d’interleukine-6 (IL-6), un biomarqueur permettant d’identifier les cancers de la prostate, du sein, du foie, du poumon ou encore les cancers épithéliaux. Les chercheurs indiquent une fiabilité du dispositif à hauteur de 99% bien que celui-ci n’ait été testé qu’en laboratoire.

Le spectromètre a la capacité d’analyser simultanément plusieurs échantillons à en croire le communiqué de l’Université d’État de Washington, ce dernier indiquant notamment que des dispositifs similaires existent déjà mais sont réduits à l’analyse d’un seul échantillon. Cela est insuffisant « pour une application en conditions réelles ». Concernant leur création, il serait donc possible d’y « placer huit échantillons différents pour réaliser le même test, ou un seul échantillon pour faire huit tests différents », et ce en « quelques secondes ».

(Crédit photo : Université d’État de Washington)

Pour l’instant seulement compatible avec l’iPhone 5, le dispositif devrait être adapté à tous les modèles de la marque. L’équipe de chercheurs conclut en expliquant l’utilité d’une telle invention :

« Le spectromètre serait particulièrement utile dans les cliniques et les hôpitaux disposant d’un grand nombre d’échantillons sans laboratoires sur place, pour les médecins qui pratiquent à l’étranger ou dans des régions éloignées. Ils ne peuvent pas transporter un laboratoire avec eux et ont besoin d’un appareil portable et efficace. »

Sources : iPhoneAddict

Commentaires

Commentaires