Le professeur qui goûtait l’urine du malade

Ça se passe à l’hôpital il y a quelques années déjà.

Le grand Professeur MachinChose tente systématiquement d’inculquer un grand principe à tous les élèves qui l’accompagnent pour la tournée des patients de son service.

Au cours de la tournée, le Professeur demande à une infirmière de lui apporter un prélèvement d’urine du malade qu’ils ont en face d’eux.

Pendant ce temps, le professeur fait un petit speech sur le diabète sucré. Il dit :
« Déjà les romains, dans l’antiquité, avaient remarqué que les abeilles aimaient l’urine des diabétiques. Pourquoi cela ? Parce que l’urine des diabétiques contient du sucre, du glucose… »

A ce moment, l’infirmière revient avec un flacon d’urine et le tend au professeur. Celui-ci s’empare du flacon, le porte à la lumière, regarde par transparence au travers… Puis il trempe un doigt dans le flacon, et le porte à sa bouche ! Il goûte son doigt comme si il goûtait un bon vin…

Le professeur fait ensuite passer le flacon parmi ses élèves autour de lui, et naturellement, tout le monde l’imite…

Le professeur reprend la parole :
« Vous venez d’apprendre le premier principe d’un bon diagnostic : il s’agit de l’observation. »

Tous les jeunes docteurs sont très attentifs et attendent la suite, qui ne manque pas d’arriver :
« Vous avez vu que j’ai trempé le MAJEUR dans l’urine, mais que j’ai léché mon INDEX. Et d’après ce qu’il m’a semblé, ce n’est pas ce que vous avez fait. »

Commentaires

Commentaires

Alain :