Menteur, Menteur

C’est dimanche, il fait beau, et c’est aussi le jour du Prix d’Amérique.
Monsieur Mastard, pour faire plaisir à sa femme, lui propose de l’emmener à l’hippodrome.
Une fois sur place, les deux époux Mastard rencontrent Robert, un copain d’armée de Raymond Mastard…
« Hé, mais c’est Robert ! Alors qu’est-ce que tu fais là ? »
« Ben, comme tu vois, je suis venu pour jouer… »
« Alors tu vas m’expliquer, » répond Raymond Mastard, « parce que je n’y connais rien du tout »
« Mais moi non plus, je n’y connais rien, je joue simplement des combinaison au hasard, et ça marche quasiment à tous les coups. Tiens, je vais t’aider à remplir ton quarté, tu es marié depuis combien d’années ? »
« 15 ans. » Répond Raymond
« Et vous faites l’amour combien de fois par semaine ? »
« 7 fois »
« Vous avez des enfants ? Quel âge a votre aîné ? »
« 12 ans » « Et pour terminer, vous habitez à quel étage ? »
« Au quatrième. »
« Parfait ! » termine Robert, « Je vais cocher pour toi dans l’ordre le 15, le 7, le 12 et le 4 »
La course a lieu, mais à l’arrivée, la combinaison gagnante est : 15-1-12-4
Alors Madame Mastard attrape son mari par le col, elle le secoue comme un prunier et lui dit :
« Quel idiot tu fais ! Si tu avais dit la vérité, nous serions riches ! »

Commentaires

Commentaires