Le déjeuner en banlieue

Un couple a réussi à persuader des amis parisiens de venir déjeuner chez eux, en banlieue.
– A la porte d’Orléans, leur dit la femme, vous prenez l’autoroute du Sud et vous roulez trente kilomètres pour bien pénétrer au cœur de l’Essonne. Une fois sortis à Corbeil nord, vous repérez la direction de la cité des Tartignolles.

A partir de là, ça devient très simple. Une fois passé le terrain vague où les dealers de coke règlent leurs comptes à coups de fusil à canon scié, vous longez une avenue où toutes les voitures en stationnement ont été dépouillées de leurs pneus et de leurs antennes radio. Au sixième joueur de tam-tam, juste à côté d’un abribus en miettes et d’une cabine téléphonique ravagée par le feu, vous tournez à droite. Dès que vous serez arrivés devant chez nous, klaxonnez. Mon mari descendra aussitôt vous ouvrir… après avoir mis son gilet pare-balles.

Commentaires

Commentaires