Hameçon, épithète et volupté

A la petite école, en banlieue, c’est le jour de la leçon de vocabulaire.
La maîtresse dit aux enfants :
– Aujourd’hui les enfants, nous allons étudier le mot « hameçon ». Ahmed, veux-tu nous raconter une histoire en utilisant ce mot, s’il te plaît ?

– Oui Madame. Hier, ji suis alli dans li souk avec mon père. Il y avi beaucoup de monde et beaucoup di marchandises. Et mon père, il m’a offir di babouches.
– Mais Ahmed, tu n’as pas utilisé le mot « hameçon ».
– Attends ci pas fini ! Les babouches, hameçon trop p’tites !
Consternation de la maîtresse…

Le lendemain, leçon de grammaire.
– Aujourd’hui, nous allons étudier l’épithète. Ali, construis-moi une phrase contenant une épithète.
– Oui Madame. Aujourd’hui, il y a du soleil.
– Il n’y a pas d’épithète dans cette phrase, Ali.
– Pas di problème : aujourd’hui, il y a du soleil, épithète que demain il y en aura encore.
Reconsternation…

La maîtresse reprend la parole :
-Bon, les enfants, à nouveau un peu de vocabulaire. faites-moi une phrase avec le mot « volupté » . Vas-y Ali, essaie de racheter tes bêtises…
– Hier, on est allé à la plage avec papa et on a mangé, on a même beaucoup mangé.
– Mais il n’y a pas « volupté » dans ta phrase ?
– Attend, attend, après, papa il a volupté et il a chié dans son froc.

Commentaires

Commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.