La farine de sperme

Antonio a laissé sa femme à Lisbonne pour aller travailler à Rio pendant deux ans. Ils échangent des lettres enflammées pendant plusieurs mois. Jusqu’au jour où sa femme lui demande comme cadeau d’anniversaire de lui envoyer du sperme pour faire un enfant, en témoignage de leur amour mutuel.

Antonio est bien embarrassé. En fait entre sa femme et une Brésilienne, il n’a pas hésité longtemps, le bougre et il s’est trouvé sur place de quoi remplacer avantageusement son épouse. Mais il décide quand même d’envoyer son prochain préservatif usagé et rempli à sa femme.

Au moment de mettre sous enveloppe sa semence, il reprend le contenu du préservatif, l’air songeur. Il demande à sa maîtresse :
– Dis, à quoi ça te fait penser du sperme ?

Celle-ci répond :
– A de la farine mélangée dans de l’eau.

Alors Antonio prend un nouveau préservatif, met un peu de farine dedans et dilue avec de l’eau. Avec toutes les précautions, il emballe son cadeau pour sa femme. Plusieurs mois se passent et les lettres d’amour éperdues traversent l’Atlantique.

Finalement, la grande nouvelle parvient à Antonio : son sperme va bientôt devenir un petit Antonio junior.

Aussitôt Antonio court au Bureau des Brevets pour déposer son invention : le sperme artificiel.

Commentaires

Commentaires