Trois tests simples et efficaces pour vérifier si votre miel est pur ou faux.

Saviez-vous qu’il existe du « faux » miel?

Vous remarquez bien que le miel en question n’est pas un produit de contrefaçon comme ceux que vous avez l’habitude de trouver sur la rue du Canal; au contraire, c’est un miel qui a été frelaté et mélangé avec d’autres éléments, pour être par la suite vendu comme étant du vrai. Par analogie à une montre suisse, acheter ce type de miel serait comparable au fait d’avoir acheté une Rolex en pensant qu’elle était authentique à 100 %, puis de vous rendre compte plus tard qu’elle n’est qu’un assemblage de plusieurs pièces de rechange.

tests-miel1

Et pourtant vous aurez déboursé une petite fortune pour l’obtenir (alors qu’elle ne vaut rien en réalité).
Les ingrédients communément utilisés pour la fabrication du faux miel sont la mélasse, le sirop de sucre, la farine et l’amidon. Comme nous vous l’avions signalé par le passé, plus de 75 % du miel testé aux États-Unis par des experts s’est avéré être faux.

Pourquoi devriez-vous vous en préoccuper?

Qu’y a-t-il exactement dans le miel impur qui pour qu’il apparaisse comme une véritable torture pour vos narines? Certaines personnes sont même allées jusqu’à se dire qu’elles payent pour une chose qu’elles n’obtiennent pas au final.

tests-miel2

Pour des mesures de sécurité, ce type de miel a été interdit sur tout le territoire européen. Mais à la surprise générale, il continue pourtant d’être distribué dans les marchés américains à cause de la FDA (organisme américain de certification des aliments et des médicaments). Chaque année, cet organisme ne stoppe qu’une infime partie des milliers de cargaisons de miel débarquant sur les côtés américaines.

Lorsque vous ferez donc vos courses aux États-Unis, dites-vous bien que vous aurez plus de chances de tomber sur du faux que sur du vrai miel.

Comment distinguer le vrai du faux miel?

Il existe différentes méthodes qui vous permettent de distinguer le vrai du faux miel. Ci-dessous sont décrites quelques astuces:

1 Le test du pouce
Il vous suffit de verser un peu de miel sur votre pouce. Si le miel s’y colle, alors il est vrai ; dans le cas contraire, il est faux.
2 Le test de l’eau
Vous pouvez aussi tester le miel en utilisant un verre d’eau. Pour cela, versez une cuillerée à soupe de miel dans un verre d’eau et observez le résultat. Si le miel se dissout dans l’eau, il est faux; si au contraire il tombe au fond du verre, alors il est vrai.

3 Le test du feu
Le vrai miel est inflammable. Pour ce test, trempez une buchette d’allumette dans du miel, puis essayez de l’allumer. S’il s’agit du faux miel, aucune étincelle ne jaillira (à cause de la quantité d’humidité que celui-ci contient).

En fin de compte, pour être sûr 100% d’obtenir du vrai miel, il vaut mieux se rapprocher d’un apiculteur. Là où moins, vous connaîtrez la provenance du miel, ce qui n’est pas le cas lorsqu’il s’agit de produits importés.

Regarder Vidéo :

Commentaires

Commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.