Quel détergent choisir pour son lave-vaisselle?


Tablettes classiques, tout-en-un, gels, capsules… Le rayon des détergents pour lave-vaisselle s’agrandit. Et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

1) Avec ou sans phosphates?

Les composés du phosphore (phosphates et phosphonates) affectent les eaux des rivières et des nappes phréatiques favorisant le phénomène des algues vertes. Pourtant, ils restent encore très utilisés. En septembre 2015, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir a testé 22 détergents. Trois références lourdement chargées en phosphates obtiennent les moins bons résultats : Finish powerball Power & Pure, Sun liquigel et le gel classique de la marque Auchan. L’achat de ces produits très polluants n’est pas justifié! Les fabricants sont tenus de mentionner les composés du phosphore sur les emballages des tablettes. Alors ouvrez l’œil.

2) Tablettes tout-en-un ou classiques?

Les « tout-en-un » (aussi appelées multifonctions) contiennent, dans une seule et même tablette, le produit de lavage, le liquide de rinçage et du sel régénérant. Elles ont donc un côté pratique indéniable face aux tablettes de lavage classiques auxquelles il faut ajouter le produit de rinçage et du sel régénérant. Votre choix dépendra de la dureté de votre eau (vous trouverez cette information sur votre facture ou auprès de votre mairie) :

– Si votre logement est alimenté par une eau douce, optez pour des pastilles classiques. Elles obtiennent de bons résultats aux tests anticalcaire et de brillance même sans aucun ajout de sels régénérants! L’eau douce contient si peu de calcium et de magnésium que vous ne risquez pas de voir vos verres et votre vaisselle se ternir.

– Si votre logement est alimenté par une eau dure, préférez les tablettes tout-en-un. À condition de ne pas les acheter à l’aveugle! Car si les meilleures tout-en-un viennent à bout de tous les types de salissures, d’autres risquent de ne pas rendre votre vaisselle toujours impeccable et de laisser assez vite un dépôt de calcaire sur vos verres. Pour faire votre choix, ne vous fiez pas au prix. Les tablettes tout-en-un des discounters (W5 All in 1 de Lidl, Una tout en 1 de Aldi) se révèlent être un bon achat : elles sont aussi performantes et bien moins chères que leurs homologues de grandes marques.

3) Labels: démêlé le vrai du faux

Sur les produits pour lave-vaisselle, l’écolabel européen est le seul label officiel et reconnu! Il prohibe, notamment, les phosphates, l’acide EDTA, les produits à base de chlore ou de dérivés chlorés. Méfiez-vous des autres labels qui n’engagent en rien les industriels du secteur.

4) Tablettes recommandées par une marque de lave-vaisselle: à juste titre?

Il s’agit en fait d’un simple partenariat commercial entre un fabricant de lave-vaisselle et une marque de détergent. Aucune (bonne) raison donc de suivre cette recommandation.

5) Capsules: elles ont tout faux!

Étant donné leur arrivée récente sur le marché la sonnette d’alarme n’a pas encore été tirée concernant les capsules pour lave-vaisselle. Mais les accidents concernant leurs homologues pour lave-linge se multiplient. D’après l’UFC-Que Choisir, plus de 5000 intoxications ont été enregistrées en 2014. Si vous recevez de jeunes enfants chez vous, évitez-les! Ils risquent de les porter à la bouche et d’ingérer du liquide. De plus elles ne sont pas plus efficaces que les tablettes et coûtent cher. Un très mauvais rapport qualité-prix.

6) Les gels

Qu’ils soient tout-en-un ou classiques, les gels demeurent peu efficaces et ne viennent pas à bout des taches difficiles.

 

Commentaires

Commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.