Les risques de la climatisation.

La climatisation permet de recycler l’air pour le rafraîchir. Un système qu’il convient d’utiliser avec précautions car il peut vous rendre malade.

Lorsqu’il fait chaud et que le thermomètre affiche des températures élevées, la climatisation est particulièrement appréciée car elle apporte un peu de fraîcheur. Que ce soit dans votre logement, votre véhicule ou une grande surface, vous pouvez trouver cet air frais assez facilement. Mais attention, il ne faut pas en abuser : elle peut aussi vous rendre malade.

L’angine :

Voici le scénario classique : vous avez eu chaud dans votre voiture ou à l’extérieur et avez transpiré puis vous êtes entré dans une pièce ou un magasin climatisé. Vous profitez de cet air frais sans vous méfier mais quelques heures plus tard, vous avez mal à la gorge et souffrez d’une angine.

La prochaine fois que vous arriverez dans un endroit climatisé, protégez votre cou et vos épaules avec un foulard et un gilet. Même un tissu fin conviendra. Cela vous évitera de vous retrouver avec de la fièvre pendant la canicule.

Des irritations oculaires :

La climatisation refroidit l’air tout en l’asséchant. C’est pourquoi elle peut assécher vos yeux. Un inconvénient pour les personnes qui portent des lentilles de contact et doivent avoir un minimum d’humidité dans les yeux.

Conséquence : des irritations oculaire et l’impression d’avoir les lentilles qui collent aux yeux.

Risques d’allergies :

Le principe de la climatisation consiste à recycler l’air pour le refroidir. Problème : ce recyclage augmente la concentration d’allergènes qui se dispersent dans la pièce.

Par conséquent les personnes les plus fragiles peuvent se retrouver avec une aggravation de leurs allergies. Nez qui coule, yeux qui grattent, etc…

Le syndrome du bâtiment malsain :

Souvent méconnu, le syndrome du bâtiment malsain se manifeste par plusieurs symptômes n’ayant pas d’explication médicale, mais traduisant une perception d’hypersensibilité aux polluants présents dans un bâtiment.

Difficultés respiratoires, troubles cutanés, sensoriels, oculaires : ces troubles apparaissent d’autant plus lorsque la climatisation est en marche.

Risque de légionellose :

Bêtes noires des hôpitaux, les infections nosocomiales provoquent des épidémies pouvant entraîner le décès des patients les plus fragiles.

C’est le cas de la légionellose, une infection pulmonaire grave qui se répand grâce à une bactérie proliférant dans les systèmes de climatisation entre autres.

Source : passeportsante.net

Commentaires

Commentaires

Alain :