Les chercheurs révèlent 6 choses qui rendent vos enfants « plus » heureux !

L’enfance est un moment de privilège dans la vie. C’est un temps de découverte, de jeu, d’émerveillement, et d’amusement durant lequel  l’enfant apprend à connaître le monde et s’adapter à ce qui se passe autour de lui. Pour les parents, ce moment est crucial, car ils veulent s’assurer que l’enfant puisse être heureux par tous les moyens.

Éduquer les enfants est déjà une tâche difficile en soi, faire en sorte qu’ils soient heureux l’est encore plus. Certains parents vont jusqu’à sacrifier leur propre bonheur pour satisfaire celui de leur enfant. Mais, les enfants n’en demandent pas temps, le plus souvent, les choses les plus simples suffisent pour les rendre heureux.

Comment rendre vos enfants heureux ?

Indépendamment des circonstances, le bonheur des enfants vient toujours passe toujours en première position pour les parents ainsi que toute autre personne qui les aiment. Mais le plus souvent, on se trompe complètement sur ce que nos enfants ont réellement besoin pour être comblée.

Votre tout-petit a besoin de relations chaleureuses et stables. Il doit sentir que le monde qui l’entoure n’est pas hostile, que le ciel ne va pas lui tomber sur la tête ! C’est ce qui va lui permettre d’acquérir la sécurité de base dont il a besoin.

De plus, vous devez avoir un comportement régulier et responsable à son endroit, en évitant les brusques sautes d’humeur et en établissant des petits rites qui rythment la vie et qui rassurent. Mais surtout, montrez la joie que vous avez de l’avoir comme enfant.

Voici des conseils à suivre pour rendre vos enfants encore plus heureux :

1. Donnez-leur beaucoup de temps de jeu :

L’occupation première de l’enfant, ou du moins ce qui devrait l’être, c’est de « jouer ». Il est vrai, que l’enfant peut avoir des devoirs, des activités parascolaires et autres, mais ce dont il a surtout besoin, c’est la liberté de pouvoir s’amuser.

Peter Gray, un psychologue pour enfants et professeur au Boston College, déclare que «les enfants apprennent les leçons les plus importantes de la vie avec d’autres enfants, pas des adultes … ils ne peuvent pas apprendre, ou sont beaucoup moins susceptibles d’apprendre, dans les interactions avec les adultes.

Alors, dites à vos enfants de «sortir s’amuser » !

2. Évitez les disputes et les complaintes en leur présence :

Le cerveau des enfants se développe à un rythme extraordinaire au cours de la petite enfance. Quand ils voient et entendent parler des problèmes et des incertitudes de l’adulte, l’état psychologique délicat de l’enfant peut être affecté négativement; cela les rend tout aussi inquiets. De ce fait, les enfants ne devraient pas entendre les conversations stressantes des adultes.

3. Invitez de les comparer avec d’autres enfants :

Avec la compétitivité qui sévit  de nos jours, certains parents tentent d’éduquer leurs enfants en suivant cette logique en les comparant avec d’autres enfants.  De plus, certains vont jusqu’à souligner les traits de personnalité que leur enfant doit tenir d’un autre. Cette tendance comparative peut affecter négativement la confiance d’e l’enfant.

4. Enseigner les avantages des émotions négatives :

Soulignant l’évidence, un enfant  est loin d’être une personne mature. Presque tous les enfants auront des explosions spontanées de colère, d’envie, de tristesse, etc. Ce comportement présente une bonne opportunité d’apprentissage pour l’adulte.

Le Dr John Gottman, de l’Université de Washington, cite la tendance populaire des adultes à considéré comme «mauvais comportement» « les émotions négatives de l’enfant », certains vont jusqu’à donner des punitions. La meilleure façon est de reconnaître le comportement en enseignant à l’enfant que tout le monde éprouve des émotions négatives, et lui  apprendre à gérer ces émotions.

5. Leur laisser parfois agir seul :

Les enfants ont besoin d’une certaine supervision, mais certains adultes peuvent exagérer en surveillant chacune de leur mouvement. Cette «supervision excessive », peut être contre-productive au développement de l’enfant.

6. Donnez-leur un sens de la responsabilité :

En effet, il est important de permettre aux enfants d’avoir certaines responsabilités sans les administrer.

Selon les psychologues, une trop grande quantité de surveillance peut se manifester chez l’enfant qui développe une attitude «Je ne peux pas le faire seul». Même si une certaine attention, voir même une discipline, est nécessaire pour qu’un enfant reconnaisse les conséquences de ne pas accomplir pleinement sa responsabilité, un contrôle excessif peut aussi être inefficace.

Source : astucesnaturelles.net

Commentaires

Commentaires

Aidez nous à nous améliorer..

Aimez notre page Facebook Svp. Merci.