Beauté : ce que l’on peut faire et ne pas faire enceinte

Sauna et hammam : mieux vaut éviter

La chaleur entraîne une dilatation brutale des vaisseaux sanguins qui accélère le rythme cardiaque. Toutefois, si vous tenez vraiment à vous adonner au plaisir du sauna ou du hammam – ce que d’ailleurs font la plupart des femmes d’Europe du Nord – parlez-en à votre médecin. Il vérifiera votre circulation sanguine et votre rythme cardiaque.

Exposition au soleil : avec parcimonie

Vous adorez les bains de soleil ? Ce n’est pas parce que vous êtes enceinte que vous devez dire adieu au soleil. Mais prudence, ne vous exposez pas aux heures les plus chaudes et n’oubliez pas de vous tartiner de crème solaire. Pensez aussi à protéger votre visage avec un chapeau, car le soleil favorise l’apparition du masque de grossesse.

UV en cabine : non !

On dit assez que les UV sont néfastes pour la santé. Donc, enceinte, évitez tout risque. En plus, vous avez déjà peut-être les jambes lourdes, alors ce n’est pas la peine de les mettre à l’épreuve dans une cabine surchauffée. Côté circulation et masque de grossesse, ce n’est franchement pas le top !

Autobronzant : pas de problème

Et pourquoi ne pas crémer vos gambettes d’autobronzant ? Pour les courageuses et les plus douées, vous pouvez bien sûr en mettre sur le reste du corps. Il s’utilise aussi sur le visage, c’est idéal pour avoir bonne mine. Si vous n’êtes pas très à l’aise avec les autobronzants, utilisez les crèmes à hâle progressif.

Huiles essentielles : attention !

Elles ne sont pas recommandées par les médecins. Pourquoi ? Elles passeraient la barrière cutanée et donc celle du placenta. Elles peuvent aussi causer des allergies. Il existe cependant des huiles essentielles utilisables pendant la grossesse, malgré les fausses idées reçues à ce sujet. Renseignez-vous et choisissez bien ! Pour les plus craintives, optez pour des huiles végétales ou des crèmes hydratantes.

Massages : s’ils sont spécifiques

Envie de vous détendre ? Laissez-vous tenter par un petit massage, notamment au niveau des jambes si elles vous font souffrir. Sachez qu’il existe des massages spécial femmes enceintes, on ne saurait que trop vous les préconiser…

Bain : pas trop chaud

Vous avez besoin de vous relaxer et un bain moussant vous tente ? Alors, faites-vous plaisir. Seule recommandation : une température pas trop élevée (37 °C maxi) pour ne pas trop malmener vos vaisseaux sanguins. L’idéal : terminez par un jet d’eau fraîche sur vos jambes.

Gommage : un peu, mais pas trop

Pour faire peau neuve et vous débarrasser des cellules mortes, rien de tel qu’un gommage ! Optez pour des exfoliants doux, moins abrasifs. Autre point : ne faites pas trop souvent de gommages sur votre visage, ils pourraient stimuler la pigmentation et donc favoriser l’apparition du fameux masque de grossesse.

Epilation : sans réserve

Heureusement, l’épilation n’est pas contre-indiquée lorsque l’on est enceinte ! D’ailleurs, il arrive souvent que la pilosité soit plus importante pendant la grossesse. Continuez à utiliser la méthode qui vous convient le mieux, mais si vous utilisez de la cire pour épiler vos jambes, préférez-la froide. Une cire chaude malmènerait vos vaisseaux sanguins.

Crèmes anti-vergetures : oui !

Les vergetures, petites zébrures violettes puis blanches, apparaissent souvent vers le quatrième mois de grossesse. Vous en aurez ou pas, tout dépend de l’élasticité de votre peau. Pour les prévenir, appliquez, dès le 1er mois, une crème anti-vergetures. D’ailleurs, il en existe des spécial femmes enceintes. Alors, ne vous privez pas !

Crèmes amincissantes : pas pendant cette période

La grossesse n’est vraiment pas le bon moment pour essayer de mincir ! Alors, remisez vos crèmes au fond du placard, vous aurez bien le temps après l’accouchement de vous en mettre.

Permanente/coloration : oui, mais…

Si vous en avez l’habitude, vous pouvez tout à fait aller chez le coiffeur pour donner un peu de peps à votre couleur, ou du volume à vos cheveux. Il n’y a pas de contre-indications. Par contre, mieux vaut ne pas tenter une première permanente ou coloration pendant la grossesse, car durant cette période, on est plus sensible aux réactions chimiques.

Source : infobebes.com

Commentaires

Commentaires