4 Questions qui te permettent de savoir si ta relation de couple est réciproque

Maintenir des relations saines est une science complexe qui requiert une intelligence émotionnelle aigüe. Nous ne parvenons pas toujours à atteindre cette harmonie, parfois nous donnons plus que ce que nous recevons, et nos attachements ne sont pas réciproques. C’est là une grosse souffrance pour le couple, et surtout pour celui qui est le plus impliqué. Dans cet article tu trouveras quatre questions dont les réponses te permettront de savoir si tu aimes et si tu es aimé en retour.

1. Es-tu sûr de donner plus que tu ne reçois ?
Répondre à cette question n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. Beaucoup répondrait oui, sans hésiter, car ils sentent qu’ils donnent énormément mais qu’ils ne reçoivent pas la même chose en retour. Si c’est ton cas, c’est peut-être vrai, tu donnes plus que tu ne reçois. Il est également possible que tu ne saches pas lire les expressions amoureuses des autres. Tu attends des autres qu’ils te donnent les mêmes preuves d’amour que les tiennes, car telle est ta notion d’amour et de générosité. Mais en agissant ainsi, tu te fermes à d’autres démonstrations car elles n’apparaissent pas dans ta liste de critères. Quand tu te retrouves dans une relation où tu sens que tu ne reçois pas autant que tu ne donnes, avant de juger l’autre, demande-toi : « Suis-je ouvert à ses manières d’offrir son amour ou suis-je en train d’attendre que l’on me renvoie mes actions telles que je les réalise moi-même ? »

2. Que puis-je faire pour comprendre ce qu’est l’amour pour l’autre ?
Il doit exister autant de définitions de l’amour qu’il n’y a d’êtres humains sur Terre. On nous a toujours appris qu’être amoureux signifie être expressif, bienveillant et attentionné ; offrir des chocolats et des fleurs, célébrer la Saint-Valentin, utiliser des mots doux et se tenir la main en marchant. Voilà une définition de l’amour. Mais il en existe des millions d’autres. Il se peut que l’on ne voie pas à quel point les gens nous aiment, seulement parce que nous n’avons pas compris ce qu’est leur définition de l’amour. Pour certains, aimer c’est laisser vivre l’autre et cela implique ne pas toujours être à ses côtés, lui laisser de l’espace et même s’éloigner pour lui permettre d’évoluer. On pourrait se sentir abandonné et peu aimé, mais en réalité c’est une preuve d’amour qu’aimerait aussi recevoir cette personne en retour. Recevoir des millions de messages, de cadeaux ou de câlins n’est pas l’idéal de tout le monde.

3. Ton partenaire sait-il que tu l’aimes ? En es-tu sûr ?
Pour certains, l’amour c’est préparer un bon repas, réparer la fuite d’eau de la salle de bain, se lever plus tôt et faire un bon thé, donner un bon coup de propre dans la maison… La chose la plus généreuse que l’on puisse faire quand on commence une relation est apprendre à parler le langage de l’autre et exprimer notre amour d’une façon que l’autre puisse percevoir. Notre rêve n’est-il pas de recevoir de l’amour de ceux que nous aimons et de la manière dont nous le désirons ? Si c’est ainsi, nous devons montrer l’exemple et faire le premier pas. Il est impossible qu’une personne entre dans ton monde si tu n’entres pas toi dans le sien. Demande-toi ce que signifie l’amour pour cette personne et fais un effort pour pouvoir lui offrir le privilège d’un amour généreux.

4. Mon partenaire sait-il ce que je désire moi ?
Il est probable qu’il ne le sache pas. Peut-être espères-tu qu’il le devine par miracle ou qu’il le fasse de manière spontanée parce que tu estimes que si tu as besoin de formuler les choses, alors il n’y a plus de magie. Bien sûr qu’il serait plus facile qu’il sache parfaitement comment te satisfaire, mais il est peut-être en train de te donner déjà tout ce qui est en son pouvoir pour te faire plaisir, selon sa définition à lui de l’amour. Dis-lui clairement ce que tu attends de lui, tu ne romps en rien la magie de l’amour, au contraire, tu apprends à ton partenaire à entrer dans ton monde et à parler ton langage. Souviens-toi que la manière la plus généreuse d’aimer, c’est d’entrer dans l’univers intérieur de l’autre, et ceci ne peut pas s’apprendre dans une boule de cristal, mais bien en expliquant à l’autre ses attentes.

PS : Sois patient. Apprendre un nouveau langage n’est jamais facile. Aussi bien l’un comme l’autre vous avez beaucoup à apprendre, et ce type de changements n’arrivent pas du jour au lendemain.

Source : sympa-sympa.com

Commentaires

Commentaires