10 Petites histoires sur la vraie force de l’amour

De nombreuses fois, la vie nous réserve des tournants si inespérés qu’aucun scénariste d’Hollywood n’aurait pu les inventer. Comique, multidimensionnelle, imprévisible et parfois tragique… la vie est incomparable et unique. Cependant, il y a toujours de la place pour l’amour, la bonté et un simple miracle.

  • Aujourd’hui, deux jours après les funérailles de mon mari, un bouquet de fleurs qu’il avait commandé la semaine dernière est arrivé. Le bouquet avait le mot suivant : « Même si le cancer gagne, je veux que tu saches : tu es la femme de ma vie ».
  • Aujourd’hui, j’ai gagné un procès qui a duré très lontemps. Il y a 14 ans, j’ai appris que mon voisin frappait quotidiennement son chien. Je le lui ai volé et je me suis fait arrêter. J’ai dépensé beaucoup d’argent dans la procédure judiciaire. Mais maintenant, en m’endormant et en sentant la chaleur de mon nouvel ami poilu à mes pieds, je me suis rendu compte que ça n’avait pas été en vain.
  • Aujourd’hui, ma fille est rentrée de l’école et m’a demandé de lui trouver une page web où on pouvait apprendre la langue des signes. Quand je lui ai demandé pourquoi elle en avait besoin, elle m’a répondu qu’il y avait une nouvelle fille à l’école, qu’elle était sourde et qu’elle connaissait seulement la langue des signes et que par conséquent elle n’avait personne à qui parler.
  • Je me suis trompée de numéro et j’ai envoyé à mon père “Je t’aime“, ce qui était en fait pour mon mari. Après quelques minutes, j’ai reçu : ”Je t’aime aussi. Papa“. Ce fut très émouvant. Il est très rare que papa et moi, nous nous disions ces mots.
  • Dans notre école, comme dans toute autre, il y a une fille très populaire. Elle est incroyablement belle et intelligente et tous les garçons sont disposés à faire beaucoup de choses pour qu’elle les remarque. Cependant, elle passe tout son temps avec un seul garçon : son petit frère qui souffre d’autisme.
  • Aujourd’hui mon grand-père et moi, on était en train de regarder des photos. On a trouvé une image très vieille de lui et ma grand-mère, qui est décédée il y a quelques années, en train de danser à une fête. Il m’a embrassé et m’a dit : “Rappelle toi : même si quelque chose n’a pas duré toute la vie, cela ne veut pas dire que ça n’en a pas valu la peine”.

  • J’ai passé 15 ans à travailler comme éducatrice pour enfants. Des années après, j’ai revu un de mes élèves. C’était un enfant difficile, il avait toujours l’air fâché avec la vie. Un jour, j’ai dessiné pour lui un Superman et je lui ai écrit que les super héros n’abandonnent jamais et qu’ils gagnent toujours. Maintenant cet enfant est pompier et sauve les vies des autres. On a passé presque une demie-heure à parler, et avant de se dire au revoir, il a ouvert son portefeuille et m’a montré mon dessin de Superman qu’il garde toujours avec lui.
  • J’ai du diabète. Il y a deux ans, ma mère est décédée et j’ai adopté son chat Balène. Il y a peu de temps, je me suis réveillé à 3 heures du matin parce que Balène était assis sur mes pieds et il miaulait. Je ne l’avais jamais entendu miauler si fort et insistant. Alors je me suis levé pour voir ce qu’il se passait et je me suis soudain senti très faible. J’ai pris le lecteur de glycémie pour vérifier mon niveau de sucre dans le sang. Il avait baissé à 53, alors que le niveau normal est entre 70 et 120. Ensuite à l’hôpital, ils m’ont dit que si mon chat ne m’avait pas réveillé, j’aurais pu ne jamais revenir à moi cette nuit-là.
  • Un grand chien sans foyer m’a poursuivi du métro jusqu’au seuil de ma maison. J’ai commencé à devenir nerveux. Soudain, un homme est apparu en face de moi avec un couteau dans ses mains et a exigé que je lui donne mon portefeuille. Avant que je puisse réagir, le chien l’a attaqué. Il a jeté le couteau et j’ai pu m’enfuir. Maintenant je suis à la maison, sain et sauf, et tout ça grâce à ce chien.
  • Il y a peu de temps, je suis entré dans une libraire de livres de seconde main et j’ai acheté un exemplaire du livre qu’on m’avait volé quand j’étais petit. Quelle ne fut pas ma surprise quand, en l’ouvrant, j’ai vu que c’était le même livre. Sur la première page, il y avait mon prénom et la signature de mon grand-père qui me l’avait offert. La note disait : « J’espère qu’après beaucoup d’années, ce livre te retrouvera et tu pourras le lire à nouveau ».

Source : marcandangel.com

Commentaires

Commentaires