Acné, jusqu’à quel âge ?

L’acné est une maladie de la peau qui se caractérise par l’éruption de boutons (rouges ou blancs), de points noirs et de kystes. Elle touche le plus souvent le visage, le dos, le torse et parfois le cuir chevelu.

L’acné est liée à des réactions inflammatoires dans les glandes sébacées qui produisent du sébum en excès, laissant alors apparaître des boutons et des imperfections.

Contrairement à ce que pensent la plupart des gens, l’acné peut concerner tout le monde et à tous les âges.

Chez les adolescents, elle apparaît le plus souvent vers 12-13 ans, mais peut débuter vers 7-8 ans. Dans les pays occidentaux, on estime que de 80 % à 90 % des adolescents en sont atteints à un moment ou à un autre. Les garçons sont plus touchés que les filles.

Dans la plupart des cas, l’acné disparaît vers l’âge de 20 ans, mais il arrive qu’elle persiste ou qu’elle apparaisse à l’âge adulte, on parle alors d’acné tardive. A l’âge adulte, ce sont les femmes qui sont le plus souvent concernées. Les lésions inflammatoires sont plutôt situées sur le bas du visage, et notamment sur le menton.

Qu’est-ce qui cause l’acné tardive ?

  • Les fluctuations hormonales chez la femme.

Certaines femmes ont des poussées d’acné quelques jours avant le début des règles, au commencement d’une nouvelle pilule contraceptive ou à son arrêt. La grossesse et la ménopause peuvent aussi être responsables d’apparition de boutons d’acné.

  • La prise de certains médicaments, comme la cortisone, le lithium, l’isoniazide ou des stéroïdes anabolisants.
  • L’exposition régulière à certains produits chimiques bouchant les pores de la peau : comme les produits et sous-produits du pétrole et du goudron et les composés aromatiques halogénés.
  • L’application sur la peau de produits gras ou huileux, bouchant les pores, comme certains fonds de teint. Utilisez des cosmétiques sans parfum et non gras et privilégiez ceux portant la mention « non comédogène ». Démaquillez-vous tous les soirs.
  • L’exposition répétée à de l’huile à friture.
  • Une transpiration abondante.
  • Un trouble du fonctionnement des ovaires ou des glandes surrénales.

Commentaires

Commentaires